Évolution de grossesse : Les signes et symptômes du travail prématuré

grossesse et travail prématuré

Il est assez courant que des femmes enceintes se demandent si elles pourraient être en travail prématuré, voici donc quelques informations qui pourraient vous aider ici.

On ne pense pas que cela pourrait nous arriver mais cela arrive ! Alors le mieux si jamais vous vous sentez « bizarre »comme si quelque chose était inhabituel, n’hésitez pas à aller voir votre médecin immédiatement!

Qu’est ce que le travail prématuré?

Le travail prématuré est habituellement défini comme ayant des contractions régulières et la dilatation de votre col utérin avant la 37ème semaine de grossesse. Cela peut être déclenché volontairement par votre obstétricien dû à une complication de la grossesse que vous ou votre bébé ont développé, ou cela pourrait être spontané.

Facteurs de risque

Il y a beaucoup de différents facteurs qui peuvent influencer vos chances de vous retrouver en travail prématuré. Voici une liste de certains facteurs que vous pouvez contrôler vous-mêmes:

  • Fumer
  • La consommation d’alcool
  • L’abus des drogues
  • Gain de poids insuffisant
  • Une nutrition inadéquate
  • Eliminer ces facteurs donnera à votre bébé les meilleures chances de naître à terme (entre 38 et 42 semaines).
  • Autres facteurs de risque pour le travail prématuré comprennent:

  • Infection de la gencive
  • Travail physique pénible
  • Infection
  • Déséquilibre hormonal
  • Béance du col ou effacement du col et dilatation prématurés
  • Irritation utérine
  • Placenta prævia
  • Maladies chronique maternelles telles que l’hypertension artérielle, le cœur, le foie, les maladies rénales ou le diabète
  • Trouble émotionnel intense
  • Etre âgé de moins de dix-sept ans
  • Etre âgé de plus de trente-cinq ans
  • Anomalies structurelles de l’utérus ou des fibromes
  • Grossesses multiples
  • Anomalies fœtales
  • Un passif d’accouchements prématurés
  • Comment reconnaître si vous vivez un travail prématuré?

    Le travail prématuré est une complication importante de la grossesse. Malheureusement, beaucoup de femmes ne comprennent pas les signes du travail prématuré. La détection précoce peut aider à prévenir les naissances prématurées et éventuellement vous permettre de mener votre grossesse à terme ou à donner à votre bébé une meilleure chance de survie. Si vous rencontrez l’un des signes ou symptômes ci-dessous, assurez-vous de contacter votre obstétricien immédiatement:

  • Une augmentation des pertes vaginales en particulier un afflux soudain de liquide aqueux clair de votre vagin
  • -Tâche de sang, petits saignements, ou du sang rouge vif sur votre lingerie
  • Comme pour les règles, des crampes ou plus de 5 contractions en une heure
  • Augmentation de la pression dans la région pelvienne
  • Douleurs lombaires ou pression
  • Gonflement ou boursouflure du visage ou des mains
  • Mictions douloureuses, ce qui signifie une infection des voies urinaires, de la vessie ou des reins
  • Des vomissements Aigus ou en continu
  • Intense pression pelvienne
  • Comment pouvez-vous prévenir le travail prématuré?

    Une des premières choses que votre praticien vous dira qu’il faut faire si vous rencontrez des contractions est de rester bien hydratée. Ce qui se passe avec la déshydratation est que le volume sanguin diminue, augmentant ainsi la concentration d’ocytocine (hormone qui provoque des contractions utérines). Vous hydrater va augmenter le volume sanguin. D’autres choses que vous pouvez faire serait:

  • Faites attention aux signes et symptômes d’infection
  • Garder tous vos rendez-vous avec votre médecin et appeler chaque fois que vous avez des questions ou des symptômes. Beaucoup de femmes ont peur de tirer des conclusions hâtives, mais il est beaucoup mieux de se tromper que d’être en travail prématuré et de ne pas être traitée. Aussi, veillez à bien suivre les recommandations de votre praticien sur les limites de l’activité intense, y compris les rapports sexuels et les heures consacrées au travail
  • Obtenir de bons soins dentaires
  • Eviter de fumer, la cocaïne, l’alcool et autres drogues non prescrits par votre médecin
  • Faites-vous tester pour toutes les infections, en particulier celles de l’appareil génital
  • Ceci étant dit, tous les accouchements prématurés ne peuvent être évités, car tous ne sont pas dus à des facteurs de risque évitables.

    Comment est traité le travail prématuré?

    La meilleure clé est toujours la prévention et la détection précoce. Assurez-vous de poser des questions à votre médecin pour discuter des signes et symptômes de travail prématuré pour vous et votre partenaire à votre prochaine visite. Un traitement médical rapide est destiné à stopper ou à retarder le travail prématuré. Certains des traitements impliqués dans le travail prématuré comprennent:

  • L’hydratation (voie orale ou intraveineuse)
  • Le repos au lit (à domicile ou hôpital), habituellement allongée sur le côté gauche, la restriction des rapports sexuels
  • Les médicaments. Ils sont utilisés soit pour arrêter le travail, pour prévenir l’infection ou pour aider les poumons de votre bébé à se développer plus rapidement dans la préparation à la naissance. Les médicaments qui détendent l’utérus (les tocolytiques) peuvent être administrés pour arrêter les contractions.
  • Évaluation de votre bébé (profil biophysique, des tests de réactivité fœtale, index amniotique (mesure du volume du liquide amniotique), échographie, etc)
  • Si la mère et / ou l’enfant sont en danger imminent d’une maladie ou d’autres problèmes, aucune tentative n’est faite pour empêcher le travail et l’enfant est mis au monde.

    Partagez cette page: Facebook Twitter Pinterest Google Plus StumbleUpon Reddit Email

    Laissez un Commentaire